Cham 2010

 

CHAM 2010

 

SAMEDI 3 AVRIL

 

Départ à 6 heures !

 

Cette année, nous faisons une halte à Rothenburg od der Tauber, environ 250 km avant Cham.

Nous nous retrouvons tous ( 10 Lucky Boots + nos 3 « filles de Jouars ») dans un joli hôtel, en début d’après-midi.

 

Nous allons, par petits groupes, visiter la vieille ville. C’est magnifique ! Les maisons sont belles, colorées, certaines avec des fresques, ou des sculptures ; les clochers, les horloges, les enseignes, les petites ruelles, les magasins, le parc et son panorama, les fontaines décorées de buis et d’œufs peints à l’occasion de Pâques… Tout est beau !


Nous montons sur les remparts, qui entourent encore une bonne partie de la ville.


Nous goûtons une spécialité : les schneebälle, (boules de neige) gâteaux tout ronds faits de lanières de pâte, nature ou enrobés de chocolat noir, blanc, au lait, aux noisettes ou autres fruits secs…


A 18 h 30, nous mangeons tous ensemble dans un restaurant : jarret à la choucroute, spätzle… bière !


Nous arrivons pile sur la place au moment de la « rasade magistrale » : deux fenêtres s’ouvrent de part et d’autre de l’horloge qui sonne 20 h,  et laissent apparaître une scène animée de l’histoire de la ville.

 

A 20 h 30, tout le monde a regagné sa chambre pour une bonne nuit de sommeil.

 

 

DIMANCHE 4 AVRIL


Après un solide petit déjeuner, que nous achevons à 10 h ! nous retournons en ville finir la visite.

Nous finissons par un magasin féérique entièrement consacré à Noël.

 

C’est déjà l’heure de partir. Certains prennent une petite collation dans un salon de thé, d’autres pique-niquent  sur la route.

 

Entre 16 h et 17 h, tous vont se faire enregistrer au « grand hôtel ». Nous recevons notre programme et notre badge. La surprise et l’ »inquiétude » se lisent sur les visages des organisateurs et des callers quand ils voient que nous sommes inscrits en A2. Un niveau par an ! Cela leur semble trop rapide (d’autant plus pour les « filles de Jouars » qui ne sont pas venues l’année dernière pour le A1 !)

Mais nous sommes confiants car nous avons tous bien travaillé pendant un an.

 

Loïc et Isabelle vont en Plus. Ils sont bien préparés aussi. Ils ne seront pas les seuls Français car six « Rainbow Diamonds » seront avec eux. (Les Français sont les plus représentés après les Allemands (24 sur 312 danseurs, de 14 nationalités différentes).

 

Nous retrouvons avec plaisir notre auberge de l’année dernière à Chammünster. Le patron est adorable, le personnel très aimable et efficace, et les repas délicieux. Nous occupons presque toutes les chambres, ainsi que les deux petites maisons.


Juste le temps de nous installer devant une bière qu’on nous annonce que le repas est prêt. Il est 17 h 30 !

Nous montons nous mettre en tenue et partons pour la grande salle, pour le bal de mainstream, de 20 h à 22 h 30 (en alternance avec le Round Dance). La salle est pleine à craquer et ce n’est pas toujours facile de faire ses mouvements correctement !

 

Après une bière ou un jus de pomme, nous rentrons à 23 h.

 

 

LUNDI 5 AVRIL


Rendez-vous à 9 h pour le petit déjeuner, servi à table (une très grande table pour 13 !).

 

A 10 h 30, nous allons faire un tour dans Cham. C’est très calme. Il fait froid, nuageux, 9° avec du  vent. Nous allons prendre une boisson chaude au « grand hôtel ».


De 13 h 30 à 17 h, premier cours, avec Tim Marriner.

A notre entrée dans la salle, nous avisons une table que fera notre affaire pour poser notre goûter, très copieux : ce sera notre « french corner » pour la semaine. Nous « apprenons » 12 mouvements.

Tout se passe bien, tout le monde est sympa.  De leur côté, Loïc et Isabelle passe également un bon après-midi, avec Dave Wilson.

 

A 18 h, nous mangeons dans un restaurant sur la place de Cham, puisque c’est le jour de fermeture du restaurant de notre auberge : spätzle, schnitzel, roulade de veau…

 

De 20 h à 22 h 15 (en alternance avec le round), mise en application des mouvements appris l’après-midi, par niveau, avec le même caller.

 

Une « petite » bière, ou un apfelschorle, ou un coca, et hop, au lit à 23 h 30.

 

 

MARDI 6 AVRIL


Ciel bleu et grand soleil !

Au programme ce matin, shopping ou randonnée.

 

A midi 15, nous nous retrouvons sur la terrasse d’une des petites maisons, pour un rapide pique-nique. Le patron nous apporte des chaises de jardin supplémentaires.


13 h 30 – 17 h : deuxième jour de cours, avec Dave Wilson pour le A2, avec Joe Saltel (un caller américain que nous ne connaissons pas) pour le Plus.

 

Le personnel de l’auberge récupérant leur journée du dimanche de Pâques, nous devons de nouveau manger à l’extérieur. Nous mangeons des lasagnes tièdes au restaurant italien, sur la place.

 

2O h – 22 h 15 : mise en application des mouvements appris les deux premiers jours (toujours en alternance avec le round). C’est rapide mais pas difficile.  Dave ne nous donne que des positions classiques, et c’est tant mieux.

 

Pascal et Geneviève, logés au « grand hôtel », et 4 des « Rainbow diamonds » nous rejoignent pour boire un verre avec nous.

 

MERCREDI 7 AVRIL


Il fait toujours aussi beau. Ce matin, c’est shopping ou tourisme. Nous allons visiter Lam, petite station de sport d’hiver, à trois-quarts d’heure de Chammûnster. Nous visitons l’église et le cimetière, impeccablement tenu et fleuri, et le magasin de jouets et d’objets en bois. Mais nous ne devons pas traîner pour être à l’heure pour le pique-nique sur notre terrasse.

 

13 h 30 – 17 h : troisième jour de cours. Tim Marriner pour le Plus, Joe Saltel pour le A2. Contrairement aux deux autres, Joe nous fait des patters très longs et il faut rester concentrer jusqu’au bout.

 

Nous rentrons boire une bière sur la terrasse très ensoleillée de l’auberge, dîner comme des rois, nous mettre en tenue.

 

20 h – 22 h 15 : Pas assez de mouvements de A2 à notre goût. C’est reposant mais nous sommes là pour pratiquer le A2. Joe ne nous fait réviser qu’une fois ou deux chaque mouvement appris.

 

Nous rentrons à l’auberge pour arroser Valentin, le petit-fils de Dominique né ce matin.

 

 

JEUDI 8 AVRIL


Ce matin, nous partons tous ensemble. Nous voulons montrer à ceux qui n’étaient pas là l’année dernière, le petite station de Rimbach avec son magnifique magasin d’objets en bois, son immense et splendide hôtel****, son église.

Nous pique-niquons sur notre terrasse, il fait bon.

 

13 h 30 – 17 h : Nous apprenons les derniers mouvements de A2, avec Tim, dont les plus difficiles à notre avis : « all eight » et « all four couples ».

 

A 18 h, comme d’habitude, une bonne bière au soleil, suivie d’un excellent dîner.


20 h – 22 h 15 : c’est un peu plus dur ce soir pour le A2. La fatigue, la déconcentration nous font faire des bêtises, mais nous nous amusons bien.

 

Quelques irréductibles  vont boire une bière, les autres vont se coucher. Nous avions programmé l’after-party au « grand hôtel » pour ce soir,  mais entre la fatigue, et l’épidémie de gastro qui sévit là-bas, nous préférons nous abstenir.

 

 

VENDREDI 9 AVRIL


Ce matin, tout le monde descend à Cham, pour un peu de shopping, pour acheter quelques souvenirs. Nous rencontrons des danseurs à chaque coin de rue. Nous voyons des cigognes.


Le soleil est voilé mais il fait assez doux pour manger sur notre terrasse et finir les restes.


13 h 30 – 17 h : Dernier jour de  cours. En A2, Dave nous fait faire des mouvements dans des positions insoupçonnées !

 

20 h - 22 h 30 : Ce soir, c’est le grand bal de fin de séjour, avec du Plus pour les danseurs des trois niveaux réunis (et toujours le round en alternance). C’est donc « repos intellectuel » pour nous, sauf pour Loïc et Isabelle, mais ils se débrouillent très bien.

 

Une dernière bière à l’auberge ! les filles de notre groupe pausent en tenue de square pour une photo avec le patron.



SAMEDI 10 AVRIL


Cham 2010, c’est déjà fini ! mais sur notre route de retour, il y a Mannheim, et sa 35ème spéciale !

Après 3 heures de route, nous passons déposer nos affaires à l’hôtel, nous mangeons très vite et sommes pile à l’heure pour le début de la danse, à 14 h.

 

Nous laissons Loïc et Isabelle dans la salle de Mainstream-Plus et allons courageusement danser du A2, pendant une heure, mais les « all four couples » ne sont décidément pas acquis et nous cassons les squares à chaque fois que le caller (Stefen Förster) nous en donne. Le reste se passe à peu près bien.

 

Ouf ! c’est ensuite du A1 pendant une heure. Puis il y a encore une heure de A2 : nous décrochons les uns après les autres et préférons regarder, ou aller faire un tour, ou aller danser du Plus et du Mainstream. Nous revenons pour la dernière heure de A1 de 17 h à 18 h. Le caller Michael Mühlhauer parle constamment en allemand, ce qui n’arrange pas les choses.

 

Nous rejoignons tous Loïc et Isabelle pour danser avec eux jusqu’à 19 h, puis faire la grande marche de 19 h 30 à 19 h 45.

 

Tout le groupe est d’accord pour abandonner la danse au profit d’un dernier repas commun, dans un restaurant grec. Nous sommes vraiment trop fatigués pour danser encore jusqu’à 22 h, même du Mainstream et du Plus.

 

 

DIMANCHE 11 AVRIL


Un dernier petit déjeuner allemand, et c’est le retour vers la région parisienne, en milieu d’après-midi.

 

Quelle bonne semaine !!!

 

 

 

 

 

 




2 Rothenburg 2010 (72).JPG
7 arbre de paques rothenburg.jpg
9 Rothenburg 2010 (112).JPG
8 degustation shneeballen.jpg
4 restau Rothenburg 2010 (102).JPG
5 restauRothenburg 2010 (105).JPG
1 l'auberge.jpg
12 Chammunster 2010 (10).JPG
10 cham la porte de la biere.jpg
11 cham coccinelle.jpg
13 Auberge Chammunster avec le patron.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com